Rechercher sur le site :
PRESSE>Critique par Fabien Richet
 On en parle dans la presse : Portrait de l'auteur par Fabien Richet

Portrait et présentation de Christiane Roederer à l’occasion de la sortie de son livre « Ton bonheur n’est pas le mien ».  

L’écriture comme une rencontre  

« Ton bonheur n’est pas le mien » de Christiane Roederer est réédité en février. L’occasion pour le Magazine des Livres de rencontrer une auteur qui depuis les années 80 a signé une quinzaine d’œuvres toutes inspirées par une incroyable soif de rencontre et d’émotion, de partage et de respect. 

Il est difficile de sortir indemne d’une discussion avec Christiane Roederer. Sa vision de la vie, de la responsabilité de l’Homme sur la société amène forcément à réfléchir. Elle réussit parfaitement à transmettre cette « sagesse » dans ses ouvrages. Tour à tour écrivain, essayiste, poétesse ou biographe chacun de ses livres est une rencontre avec une facette du monde. « L’écrivain est une éponge » dit-elle et on se prend à la croire tant elle parvient à donner vie à ses personnages et aux mille vies qui sont les leurs. Dans Nissim Rosen paru en 1986, elle rencontre dans un avion entre Paris et Tel-Aviv un homme de confession juive qui lui racontera durant le voyage l’histoire de sa vie. Elle en tirera un livre magnifique d’émotion qui lui aura demandé quatre ans de travail et lui vaudra les louanges de la communauté juive de Strasbourg. Son livre pour enfants, Beraber, a connu un beau succès (plus de 30 000 exemplaires). Cet ouvrage est né d’une inspiration lors d’un voyage en Turquie. L’esprit ouvert sur le monde Christiane Roederer est aussi capable de se plonger dans le quotidien d’une SDF, Gordana, réfugiée bosniaque dont le quotidien de misère est décrit avec beaucoup d’humanité et sans voyeurisme par l’auteur.  

 

Un véritable engagement

Très investie dans la vie politique – au sens de l’organisation de la grande cité que forme le monde - Christiane Roederer constate le renversement des valeurs. Elle pose la question : peut-on être démocrate sans être avant tout un humaniste ?  Dans l’essai  collectif « La Terre est mon pays » elle a intitulé son chapitre « Descartes… et après ? »  Elle le considère  volontiers comme son « testament littéraire », et met en avant sa philosophie et sa vision de l’esprit citoyen au sens le plus large. Elle explique que «  le respect de l’Humain a toujours été au cœur de mon travail. L’homme comme serviteur de la nature et de la planète est un thème très présent dans l’ensemble de mes livres. C’est la vie qui me met sur la voie de ce que j’écris, qui inspire les thèmes de mes romans, de mes essais ou de mes biographies ».  

 

« Ton bonheur n’est pas le mien »

Dans « Ton bonheur n’est pas le mien » elle explore une voie plus intime, plus proche de l’émotion avec laquelle elle essaie de prendre de la distance. Des phrases courtes, un style incisif lui permettent de tenir le rythme du cœur mais sans plonger dans la sensiblerie. Elle l’avoue d’ailleurs elle-même « ce roman j’ai mis 20 ans à l’écrire car il fallait absolument que je prenne mes distances avec une trop forte émotion. Cette distanciation était nécessaire pour plonger dans mes souvenirs, ceux liés à mon père décédé quand j’avais 13 ans sur lesquels se lient sa compassion envers les personnes hospitalisées. Cette souffrance est au cœur de cette histoire que je ne pouvais pas écrire sur le vif ». Et de rebondir sur la responsabilité de l’écrivain qui, pour Christiane Roederer « a trop tendance aujourd’hui à appuyer sur les boutons de l’émotionnel, il y a des compassions qui ne sont pas bonnes à écrire. L’écrivain a une responsabilité envers son lecteur, il est un intrus dans la vie des autres et un livre doit amener à une réflexion,  jamais à une agression ».  
 

Découvrir Christiane Roederer à travers son dernier roman, Ton bonheur n’est pas le mien, est le plus sûr moyen de s’absorber de toute l’émotion pleine de pudeur dont l’auteur enveloppe ses œuvres. 

Fabien Richert






Dernière modification le 18/02/2012

Tous droits réservés "Christiane Roederer" 2010 - Am Communication - Des auteurs des livres - Contact Editeur - Création graphique / Webdesign : Dixit-RC CGV Achat livre